Pré requis:

Domaine :

Lecture  le :

Etude d’un liquide et d’un gaz :   L’eau ; l’air ; …..

 

ENVIRONNEMENT du dossier:

Index

AVANT :

La matière .

COURS

APRES :

1°) Atome et molécule .

2°)Classification .

Complément d’Info :

>> extrait du tableau (modèle de Bohr

1°)Liste de cours

2°)liste référentiel

TITRE : l’ ATOME : Nomenclature

CHAPITRES :

 

1.   Eléments

 

2.   Elément chimique

 

3.   Atome

Info plus ++

4.   Identification d’un atome (modèle de Bohr)

 

5.    La mole d’atomes  et masse molaire atomique.

 

6.   Ions et Ionisation

Info plus +

7.   Anions et Cations

 

8.   Les IONS « monoatomiques »  et « poly- atomiques »

 

 

Travaux ; devoirs

 

Corrigé

TEST

Contrôle

évaluation

 

Contrôle

évaluation

 

Interdisciplinarités :   (matière concernée)

F

H

Géo.

Vie quotidienne

et vie familiale

Autres :

Sciences et technique 

Physique

Chimie

Electricité

Statistique.

 

 

 

ok

Devoir n°1

 

ok

Devoir n°2

 

 

Devoir 3

 

 

 

 

 

Exercices

 

 

 

 

 

 


 

 

l’ ATOME : Nomenclature

 

 

COURS

 

 

Préambule :

 

L’élément : Un « élément » est un  « corps».

 

Remarque : un élément peut avoir différents aspects ;

 Exemple : l’élément fer est ce qui est commun au métal fer et à tous ses composés .Il peut se trouver sous forme métallique ou sous forme d’oxyde de fer (rouille). A l’issue de différentes réactions chimiques  sur le métal ou sur l’oxyde, on constate que les éléments sont conservés.

 

Elément chimique :

 

Un élément chimique est un corps simple.

Un corps  simple n’est constitué que d’un seul élément ( exemple : métal fer) 

Un corps composé contient au moins deux éléments ;

( Exemple: l’oxyde de fer contient les éléments oxygène  et fer ; l’acier et la fonte contiennent du carbone et du fer)

Nota : l’acier est obtenu par affinage de la fonte (pour cela on brûle le carbone)

 

On recense et on connaît actuellement 109 éléments chimiques qui possèdent   tous un nom et un symbole.

 

Identification des éléments :

 

Un symbole : ce symbole commence toujours par une majuscule, généralement on donne la première lettre de son nom français ou latin .

 

Nom de l’élément

symbole

Aluminium

Al

Argent

Ag

Azote (nitrogène)

N

Fer

Fe

Hydrogène

H

Or (aurum)

Au

Oxygène

O

Plomb

Pb

Sodium (natrium)

Na

Soufre

S

 

Lorsque plusieurs noms commencent  par la même lettre , on ajoute une minuscule , par exemple C pour le carbone  , Cl pour le chlore , Ca pour le calcium et Co pour le cobalt.

Exemples de représentation d’un atome :

Représentation  d’un atome de carbone ( C)

Représentation  d’un atome de chlore  ( Cl)

Représentation  d’un atome de calcium  ( Ca)

 

 

L’ ATOME :

Un atome est constitué d’un noyau autour duquel gravitent 1 ou plusieurs électrons.

( la première couche d’électrons porte la lettre « K ».)

La charge électrique d’un électron est égale (charge négative), en valeur absolue, à la charge électrique du proton ( charge positive) .Un atome est électriquement neutre : il y a donc , dans un atome , autant d’électrons que de protons.

Les chimistes ont montré que les particules constituant la matière sont toutes formées à partir  d’atomes.

(on verra  par suite que les atomes vont s’organiser pour former des  structures moléculaires ou non moléculaires : ce qui nous permettra de définir ce qu’est un état gazeux , solides , ou liquides)

 

La structure de l’atome : L’atome est constitué de deux parties :

 

 

1°)  le noyau : il contient des neutrons et des protons .

   Les neutrons sont électriquement neutres.

   Les protons sont chargés positivement

Le noyau est très petit par rapport à l’atome.

L’atome et le noyau sont sensiblement sphériques.

Exemple de l’atome d’hydrogène :

Diamètre du noyau : 2 ´ 10 -15 m

Diamètre de l’atome : 1 ´ 10 -10 m

« électriquement » on dira que  le noyau de l’atome  est chargé positivement. 

 

 

2°)  le nuage ou cortège électronique.

 

 Ce cortège d’électrons est chargés négativement , ces électrons sont en mouvement  autour du noyau .

Tous les électrons sont retenus par le noyau, mais ils ne sont pas retenus de la même manière, et il faut plus ou moins d’énergie  pour les séparer d’où un classement de ces électrons par niveaux d’énergie.

Chaque niveau d’énergie est caractérisé par une lettre « K » ; « L » : « M » ; ….

Ces couches d’électrons se remplissent suivant une règle , qui sera exposée plus loin. 

 

L’électron est chargé d’une quantité d’électricité négative , dont la valeur absolue est égale à celle du proton , donc e- ( pour cette raison , l’électron est aussi appelé le négaton). Or nous savons que deux particules chargées d’électricité de signe contraire sont soumises à une force d’attraction mutuelle. A cause de la différence de masse, on dit pratiquement que l’électron est attiré par le noyau(bien qu’en réalité le noyau soit attiré avec une force égale par l’électron).Sous l’effet de cette force dirigée vers le centre ( appelée une force centripète) l’électron est animé d’un mouvement de rotation. Ce mouvement n’est pas rigoureusement circulaire, et il n’est pas plan. En première approximation, l’électron se déplace sur une sphère dont le rayon est celui de l’atome.

Vocabulaire : les protons , neutrons , électrons sont appelés « particules »

Caractéristiques de ces particules :

 

 

Masse en kg

Charge électrique

( « C » )    lire :  coulomb

Rayon (m)

Proton

1,67. 10-27

+ 1,6.10-19

1,2 . 10 -15

électron

9,1 . 10 - 31

-  1,6.10-19

2,8. 10 -15

Neutron

1,67. 10-27

0

 

Protons  et neutrons ont à peu prés la même masse.

 

Comparaison de ces caractéristiques :

-         comparons les masses du proton (1,67. 10-27) et du neutron (1,67. 10-27) étant très supérieures à celle de l’électron  (9,1 . 10 - 31) , la masse de l’atome est très voisine de celle du noyau. ( parce ce que l’on peut remarquer que  la masse d’un électron est environ  2 000 fois plus petite que celle d’un proton ou d’un neutron)

 

 

-         La charge électrique des protons et celles des électrons sont égales en valeur absolue . (on dit aussi : la charge d’un proton est égale et opposée à celle d’un électron)

-         Le nombre de protons étant égal au nombre d’électrons , donc  l’atome est électriquement neutre .  

 

Identification de l’atome :

 

Un atome est symbolisé par l’écriture suivante :

 

Bulle ronde: « Z »  est appelé « numéro atomique » =  nombre  protonsConvention d’écriture :     Atome.    ;                      Exemple :  1123 Na

 

 

 

 

             Pour identifier  un atome on cite  son nom par une lettre majuscule ; précédé par deux nombres situés : un nombre en haut à gauche (en exposant)  et un nombre en bas à gauche  de la lettre (indice) .

 

                Le nombre en haut à gauche  ( 23 )  représente la somme du nombre de protons  et de neutrons qu’il contient .Ce nombre est appelé « nombre de masse » on le désigne par la lettre majuscule « A ».  On dit aussi que le nombre de nucléons ( protons et neutrons) que comporte un noyau est noté « A » .

 

                Le nombre en bas à gauche   (11)  représente le nombre de protons que contient le noyau de l’atome. Ce nombre est appelé « numéro atomique » ,on le désigne par la lettre « Z » . Il caractérise l’élément chimique. ( 11 représente aussi le nombre d’électrons)

Isotope : deux noyaux ayant même nombre de charge « Z » et  des nombres  de masse « A » différents sont des isotopes.

Nota :

Puisque le nombre de protons est égal au nombre d’électrons.

             On dira que :

Le nombre de proton étant égal au nombre d’électron  , on peut donc dire que le numéro atomique correspond au nombre d’électrons qui constitue le cortège (nuage ) électronique qui accompagne le noyau de l’atome .

Exemple :on donne l’écriture suivante : 1123 Na   (qui symbolise l’atome de Sodium (natrium))

        Na :  désigne l’élément atome de sodium .

       « 11 » :  On sait que  l’atome de Na   a   11 électrons qui gravitent sur la périphérie du noyau .

 

      «  23 » : représente la somme de protons (  p ) et de neutrons  ( n ) ;  ainsi 23 = p + n ; puisque « p = 11 » ;  23 = p + n devient 23 = 11 + n ; on en déduit par calcul que n = 23 –11   soit n = 12 .

Conclusion :   l’atome de sodium a 11 électrons en périphérie ; son noyau possède  11 protons et 12 neutrons.

Autres exemples :

 

 

Modèle de Bohr (Bohr Niels  1885 - 1962) Physicien danois.

L’atome d’hydrogène possède un électron et un proton, le symbole de l’élément « Hydrogène » est « H »   le symbole de l’atome d’hydrogène est 

 

La couche K = 1e -

L’ atome d’oxygène est constitué de huit électrons , huit protons , huit neutrons, le symbole est « O » 

Le symbole de l’atome est :

 

La couche K = 2e -

La couche L = 6e -

L’ atome de carbone  est constitué de six électrons , six protons , six neutrons, le symbole est « C » 

Le symbole de l’atome est :

 

La couche K = 2e -

La couche L = 4e -

Remarquez que la couche  K  contient au maximum 2 électrons : on dit qu ‘elle est saturée à 2 électrons.

La couche « L »  sera saturée avec 8 électrons . (elle ne peut pas contenir plus de 8 électrons) .

 

 

 

La mole d’atomes

Info +++

 

Exemple de calcul  : On veut  rechercher le nombre d’atomes contenus dans 50 grammes de clous. ( 0 ,050 kg)

Données :        à l’échelle microscopique, il y a dans un atome de fer : 28 électrons ; 28 protons ; 28 neutrons.

1°) Calcul :         de la masse d’un atome de fer  (  = masse des protons + masse des neutrons) ; on néglige la masse des électrons.

 

 La masse de l’atome de fer  est de :

           ( 28 ´ 1,67 ´ 10 -27 ) + ( 28 ´ 1,67 ´ 10 -27 ) = 93,52 ´ 10 -27  kg

 

2°) Nombre d’atomes contenus dans les 50 g de clous ( 0,050 kg)

 

                                       

c’est un très grand nombre………..

 

Pour travailler , à l’échelle humaine ( ou macroscopique), nous définirons une nouvelle grandeur : la mole d’atomes.

 

Nombre d’ Avogadro (Avogadro Amédée 1776 - 1856) chimiste italien):  Le nombre d’atomes contenus dans une mole  d’atomes s’appelle le « nombre d’ Avogadro » sa valeur est : 6,02 ´ 10 23

 

L’élément de référence  qui a été choisi par Avogadro est le carbone (par que c’est un élément rencontré très souvent dans de nombreuses combinaisons chimiques) : ainsi on sait que 12 grammes de carbone pur contiennent 6,02 ´ 10 23 atomes de carbone.

Ainsi dit - on : que cette masse de 12 grammes représente la masse atomique du carbone exprimée en  gramme par mole , notée :  g / mol.

 

Si nous reprenons l’écriture symbolique du carbone :

Nous remarquerons que :

1°) le nombre « 12 » représente le nombre de masse  de l’élément  carbone à l’échelle microscopique et également il représente la « masse molaire atomique ».

2°) L’écriture  symbolique    représente aussi la mole d’atomes de carbone soit 6,02 ´ 10 23 atomes de carbone. 

 

Aussi nous appliquerons :

 

l’ atome d’hydrogène    a pour masse molaire  atomique  1 g / mol.

l’atome d’oxygène   a  pour masse molaire atomique  16 g / mol.

l’atome de carbone     a pour masse molaire  atomique  12 g / mol.

Extrait du tableau des classifications des éléments chimiques (représenté avec le modèle de Bohr ) :

Premières analyses : le nombre en bas à gauche est appelé « nombre atomique »

Nous constatons que les éléments peuvent être classés par ordre de nombre atomique croissant.

Remarquons qu’au remplissage d’une couche électronique ( niveau d’énergie) correspond à une « période » (ligne) 

On admettra :

Les éléments de la première colonne ( lithium, le sodium et le potassium) ont la même réaction chimique ( apparition d’une flamme en contact avec l’eau)

Les éléments appartenant à la dernière colonne sont appelés « gaz rares » ou « gaz inertes » . Ils sont très peu réactifs chimiquement. La couche électronique externe est saturée. La présence  de huit électrons (deux pour la première couche, sur la couche externe) explique la faible réactivité chimique.

Pour les éléments des autres colonnes (compris entre la première et la dernière colonne) , c’est au cours d’une réaction chimique qu’ils vont évoluer vers la stabilité en saturant leur couche  électronique externe.

Pour les éléments de nombre atomique supérieur à « 40 » , la répartition des électrons est plus complexe( info ++).

 

 

IONISATION   et  IONS

Info +++

Les propriétés chimiques dépendent des électrons : c’est en effet par  les orbites externes  (couche externe  ou dernier niveau d’énergie)de leurs atomes que les éléments vont se lier.

En règle générale, les atomes tendent vers une configuration où  l‘ orbite externe comporte 8 électrons. Cas particulier : seule la première orbite, celle de l’hydrogène,tend à perdre ou à gagner un électron. Cette première orbite, en gagnant un électron, est saturée avec deux électrons.

Pour  acquérir cette structure  (chercher à saturer la  dernière couche à 8 électrons) certains éléments voient leurs atomes perdrent ou d’autres atomes gagner des électrons.

Ainsi :

La liaison entre deux ou des atomes se fait « électroniquement » . ( électron – niquement : par liaison électrique dite « électronique » )

                           Les atomes pour  s’ assembler  s’échangent des électrons ; on dit en « prenant » ou en « donnant ou cédant » des électrons .

                            En prenant ou en cédant des électrons , les atomes se transforment en particules chargées ou négativement ou positivement .Ces atomes  sont appelés « ion »  ( les ions)

On appelle : « ionisation » la perte ou le gain d’électrons par des éléments.

Les Ions positifs ou  « Cation » :

   Lorsque des  atomes perdent  des électrons , ils  ne sont plus  électriquement neutre, mais ils deviennent porteurs d’une ou plusieurs charges positives excédentaires. On  les appelle « ions positifs » ou « cations »  , et les éléments correspondants sont dits « électropositifs ».

Exemple : l’atome d’hydrogène tend à perdre son électron et à se réduire à un proton. Le sodium a également tendance à perdre un électron : il lui en reste alors 10 tandis qu’il conserve 11 protons.

 

Lorsqu’un atome ou un groupe d’atomes « cède »  ou « perd » un ou plusieurs électrons à un autre corps , il se transforme en un  ion chargé positivement , appelé « cation »

Dans l’écriture , les ions (ou plutôt les ions -grammes : 1 ion- gramme = 6,02 ´ 1023 ; 6,02 ´ 1023  est le nombre d’Avogadro) sont représenté, pour l’hydrogène par H+  et le sodium par Na+

L’ionisation du calcium et du magnésium , dont les atomes perdent deux électrons, aboutit à : Ca++   et Mg++  ou    Ca2+  et Mg2+   , parce qu’ils ont perdu deux électrons de la couche externe.

(Autres exemples :  K+ ( « K » perd 1 électron) ; Cu2+ ( « Cu » perd 2 électrons)   ; Al3+  ( « Al » perd 3 électrons)  ; …)

Exemple : Atome de sodium :

Ion sodium ( l’atome à perdu un électron)

 

Les IONS  négatifs ou « Anions » :

En vertu de la même règle générale, les atomes de certains corps ont tendance à gagner un électron, comme le chlore, par exemple, dont l’atome comporte 7 électrons externes. L’ion gramme s’écrit alors : Cl -

Le soufre et l’oxygène , en gagnant deux électrons , sont représentés par : S--  et O-- ou par S2-  et O2-

Il s’agit ici d’ions négatifs, correspondant à des éléments électronégatifs.

Lorsqu’ un atome ou groupe d’atomes « prend »  ou « gagne » un ou plusieurs électrons à un corps , il se transforme en un ion chargé négativement  , appelé « anion ».

 

Remarque : En principe :

l’hydrogène et les métaux qui possèdent 4 électrons au maximum sur la couche externe sont électropositifs ( ils perdent des électrons)

Les métalloïdes qui possèdent au moins 4 électrons sur la couche externe sont surtout électronégatifs.

Exemple :

Ion chlore ( l’atome gagne un électron)

atome  chlore

Les IONS monoatomiques  et poly-atomiques

(exemples :  Cl- ; SO4 ; NO3-  , ….)

 

Un ion monoatomique est constitué d’un seul atome .

Les ions monoatomiques se différencient nettement par leur orbite externe des atomes correspondants et seront caractérisés par des propriétés spécifiques particulières et différentes des propriétés des atomes.

 

Un ion poly-atomique est constitué de plusieurs atomes.

Les groupements d’atomes qui en perdant leur neutralité électrique deviennent porteurs de charges positives ou négatives seront des ions poly atomiques.

 

Remarques sur les gaz rares : le néon et l’argon figurant dans le tableau (dernière colonne : la colonne la plus à droite) portent 8 électrons sur leurs orbites externes ; l’hélium en porte 2 sur sa seule orbite ( saturée à 2 électrons). L’ionisation de ces éléments semblerait impossible ; elle est en fait, très difficile.

Remarque sur la stabilité du noyau : l’ionisation affecte uniquement les orbites ou couches électroniques , notamment l’orbite externe des atomes. Par contre les noyaux atomiques jouissent d’une stabilité remarquable. Il existe cependant des éléments dont les noyaux atomiques ont un comportement différent de celui des éléments habituels , cela concerne certains minerais d’uranium. Cela  a été montré  en 1896 par Henry Becquerel , puis ensuite  en 1898 ,par les époux Marie et Pierre Curie.

 

Travaux auto formatif N°1

 

I) CONTROLE:

 

1°) qu’appelle t – on « élément » ?

2°) qu’appelle – t- on « élément chimique » ?

3°)Compléter la phrase :  Un corps  simple n’est constitué ……………………………

4°)Compléter la phrase :   Un corps composé contient ……………………………….

5°) Combien recense t – on d’éléments chimiques ?

 

6°) Identification des éléments : compléter le tableau

 

ce symbole commence toujours par une majuscule, généralement on donne la première lettre de son nom français ou latin.

 

Nom de l’élément

Symbole ( ?)

Aluminium

 

Argent

 

Azote (nitrogène)

 

Fer

 

Hydrogène

 

Or (aurum)

 

Oxygène

 

Plomb

 

Sodium (natrium)

 

Soufre

 

 

7°)  L’ atome :

 

Questions série 1 : sur  La structure de l’atome : 

 

a) Nommer les deux parties d’un atome :

 

b) Que contient le noyau ?

 

c) Comment est chargé électriquement le noyau ?  électriquement ,le noyau est ………………….. 

 

d) Que contient le nuage  ou cortège électronique et autour de quoi tourne –t –il . ?

 

e) Comment est chargé  ce cortège d’électrons ? 

 

f) Comment nomme t – on aussi: les protons, neutrons, électrons ? ………………………..

g) Quels sont les caractéristiques principales d’un atome ?  (concernant la masse et électrique)

 

h ) Comment identifie t-on un  atome ? (donner un exemple)

         On donne cette convention d’écriture :      Atome. 

-   Que désigne la lettre « A » ?

-    Que désigne la lettre « Z »

      Utiliser l’exemple  pour compléter votre réponse :  1123 Na

K) Que peut-on dire sur le nombre de protons et le  nombre d’électrons ?.

 

L ) Indiquer par une croix dans le tableau l’état électrique de la particule.

 

 

Chargé positivement

Chargée négativement

Neutre

Proton

 

 

 

Neutron

 

 

 

Electron

 

 

 

Noyau

 

 

 

Atome

 

 

 

 

M ) Choisir la bonne réponse Lbarrer un  mot.

 

-         le numéro atomique d’un élément est égal à son nombre de Charge / masse. C’est aussi le nombre de protons / neutrons de l’atome .

-         Les masses d’un proton et d’un neutron sont à peu prés les mêmes  / très différentes  . La masse d’un électron est très inférieure / supérieure à celle d’un proton.

-         Deux isotopes  ont / n’ont pas le même de protons , et ils n’ont / n’ont pas le même nombre de neutrons.

 

8°)   Les IONS

 

a) Comment s’opère la liaison entre des atomes  ? :

 

b) Compléter la phrase suivante :

                              Les atomes pour  s’assembler  s’échangent des ………….. ; on dit en « ……… » ou en « …………… » des électrons .

 

 c) Comment appelle t –on un atome  qui cède  ou prend (donne) des électrons ? 

 

d) Compléter les phrases suivantes :

                                       les atomes qui prennent des électrons se transforment en particules chargées  ………….

      les atomes qui cèdent  des électrons se transforment en particules chargées ……………...

 

e)  Qu’appelle – t- cation ?  Donner des exemples.

 

f)   Qu’appelle – t - on  Anion ?  Donner des exemples.

 
g) Qu’appelle –t-on     un  ION monoatomique ?

 

h )  Qu’appelle –t-on   un  ION  poly-atomique ?

 

II ) EVALUATION:

 

1°) Combien possède de neutrons  l’atome suivant   1123 Na    

2°) On considère un atome de mercure (Z = 80  et A = 200) Déterminer les nombres de protons, de neutrons et d’électrons.

 

3°) Pour l’ atome d’aluminium   , quel est :

-         le nombre de charge ?

-         le nombre de masse ?

-         le nombre de protons ?

-         le nombre de neutrons ?

-         le nombre d’électrons ?

 

4°)le noyau d’un atome comporte 15 protons et 16 neutrons.

a)      quel est le nombre d’électrons de cet atome ?

b)      Quels sont ses nombres de charge et de masse ?

c)      Identifier l’atome à partir de son numéro atomique indiqué dans le tableau ci - dessous :

13 Al

14 Si

15 P

16 S

17 Cl

18 Ar

 

 

 

Travaux auto formatif N°2

 

I) CONTROLE:

 

La matière est formée de très petites particules appelées « atomes » ; Décrire un atome et donner les noms de ses principaux constituants :

 

L’élément carbone  se note

 

Quel est le numéro atomique de l’atome de carbone ?

A quoi correspondent les deux nombres 6 et 12 ?

 

Dessiner schématiquement l’atome d’oxygène 

 

 

Qu’est qu’une mole d’atomes ?

 

Dans la formule du sel ( chlorure de sodium) on a du Na+   et du Cl -  . A quoi correspondent les écritures Na+   et Cl ?

 

Comment s’exprime la masse molaire d’un atome ?

 

Qu’appelle - t on : masse molaire atomique ?

 

Combien y a t - il d’atomes d’hydrogène dans 1 mole  d’hydrogène. ?

 

Quelle est la masse molaire ? 

  de l’oxygène :

  de l’hydrogène :

 , du carbone :

, de l’azote :

 , du chlore :  

 

Que donne comme information  le nombre d’ Avogadro ?

En vous aidant du tableau de classification identifier  et nommer chaque élément :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répartition des électrons :

 

Les différentes  couches sont caractérisées par un nombre « n » appelé « nombre quantique ». Chacune peut recevoir au maximum « 2n² »électrons.

 

1°) calculer les nombres d’électrons que peuvent recevoir la couche « K » pour laquelle « n = 1 », la couche L pour laquelle  n = 2  et la couche M pour laquelle n= 3.

 

2°) Les électrons remplissant les couches successives dans l’ordre ci dessus ( n croissant) , déterminer leur répartition dans le cas de l’atome de soufre  

 

Couche

« n »

Nombre d’électrons

K

1

2 ´ 1 ² = 2

L

2

2 ´ 2 ² = 8

M

3

2 ´ 3 ² = 18

Le nombre de charge est 16 . L’atome de soufre possède donc  16 protons. Puisqu’il est électriquement neutre , il possède aussi 16 électrons.

Ces électrons se répartissent de la façon suivante : 2 dans la couche K ; 8 dans la couche L et 6 dans la couche M , qui n’est pas totalement remplie.

Exercices : comparer les nombres d’électrons dans la dernière couche occupée par le fluor ( Z = 9 )  et pour le chlore ( Z = 17).

 

 

 

II )EVALUATION:

 

1°) Trouver, à partir des symboles les nombres d’électrons, de protons et de neutrons contenu dans l’ atome  et en faire le modèle de Bohr:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Idem :

Donner les mêmes informations que ci dessus .Que constatez vous ? ( ne pas faire le modèle de Bohr).

 

 

 

 

 

Quelle est la structure électronique  des éléments suivants :?

Si ( Z = 14)

 

 

S ( Z = 16)

 

 

Ar ( Z = 18)

 

 

Be ( Z = 4)