DEVOIR  : Le   BIPOINT EQUIPOLENT

 

Contrôle .

I  ) Donner la définition de l’équipollence d’un bipoint :

    

I I )    Traduire en langage littéral

 

Langage mathématique :     ( O2 , E2) ~ (O1,E1)

 

II I ) Donner la représentation graphique de cette équipollence :

                         (à quelles connaissances et à quelle  figure géométrique  faisons nous appelle ?  ).

 

 

 

EVALUATION.

 

C

 

B

 

 

 
 1°) A l'aide d'une règle graduée et d'un compas ,tracer un parallélogramme.(   2 cotés > 3 cm;    2 autres >6 cm)

        Nommez les points.

 

 

 

 


D

 

A

 
 2°) Donnez ses caractéristiques.

 

  

 

3°) A partir de trois points distincts construire un parallélogramme.(indiquer le point "I", milieu des diagonales)

 

4°) Soit un bipoint A à  B;

 

       Tracez un bipoint équipollent C à D à ce bipoint ;noté ( A , B )

 

 

)Soit un parallélogramme BCDE établir toutes les relations d'équipollence existant entre les bipoints.

 

 

)Soit un bipoint donné ,tracer un bipoint équipollent au bipoint " (B,A) ".

                              + B          

 

            A +

 

7°) Tracer un bipoint équipollent  à (B,D) ,départ en "F"

                                     +D

                                                               .  E

 

                  B +

                                           +      F

 

 

 

 

DEVOIR  CORRIGE 

I) donner la définition de l’équipollence d’un bipoint :

     Un bipoint  ( O2 , E2 )est équipollent à un bipoint donné ( O1 , E1 ) si le segment reliant l’origine  ( O 1) du premier bipoint  et l’extrémité du second bipoint (E2 )   et le segment reliant l’extrémité du premier bipoint ( E1) et l ’ origine du second bipoint (O2) se coupent en leur milieu.

I  )    Traduire en langage littéral

 

Langage mathématique :

 

    ( O2 , E2) ~ (O1,E1) :

  lire Un bipoint  ( O2 , E2 )est équipollent au bipoint donné ( O1 , E1 )

 

II ) Donner la représentation graphique de cette équipollence :

                         (à quelles connaissances et à quelle  figure géométrique  faisons nous appelle).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les quatre points de deux bipoints équipollents  forment  les sommets d’un parallélogramme . ( dans   un parallélogramme  les diagonales se coupent en leur milieu.)

>